Jeudi 12 novembre, le gouvernement belge de la fédération Wallonie Bruxelles a approuvé l’instauration d’un « filtre » -ce qui revient à un concours- à la fin de la 1ère année des études de médecine en Belgique francophone et ce, dès juin 2016.

605 étudiants seront autorisés à passer en 2e année de médecine (et 89 en dentisterie), sachant qu’ils sont environ 3.000 actuellement inscrits en première année dans les différents facultés de médecine en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les épreuves porteront sur des matières de nature médicale et non pas sur des matières générales (mathématiques, etc.).

Les étudiants seront soumis à 150 questions par QCM, à raison de 3 séances de 50 questions durant 2h chacune.

On se souvient qu’en 2014, la communauté française disposait d’un nombre insuffisant de numéros INAMI à destination des étudiants en médecine. Or, ce numéro est indispensable pour exercer en tant que  praticien en Belgique. C’est donc pour pallier à cette situation qu’un filtre a été institué afin de mieux faire coïncider le nombre de médecins diplômés en Fédération Wallonie-Bruxelles avec le contingentement fédéral de praticiens.

13/11/2015

Print Friendly