Elargir l’accès à l’enseignement supérieur, les bonnes pratiques en France et au Royaume-Uni

Compte-rendu de la journée de réflexion organisée par le British Council sur l’accès à l’enseignement supérieur et l’impact des mesures prises en France et au Royaume-Uni pour promouvoir l’égalité des chances dans l’enseignement supérieur – Paris – 18 février 2013

L’accès pour tous est-il le but ultime ?

Au Royaume-Uni l’augmentation importante des frais d’inscription a été accompagnée par la création de l’Office of Fair Access qui s’assure que les universités mettent en place des politiques d’égalité des chances efficaces. Cet Office essaie donc de garantir un accès équitable pour tous, et évalue les actions menées par les universités.

Power-point de l’intervention

Favoriser l’accès à l’enseignement supérieur

L’Equality Challenge Unit est un organisme en charge de l’égalité des chances et de la diversité dans l’enseignement supérieur britannique.

Elargir l’accès à l’enseignement supérieur n’est pas suffisant, il faut aussi s’assurer de la réussite dans les études, du réel accès des jeunes défavorisés aux établissements les plus sélectifs, de l’augmentation des étudiants venant des niveaux socio-économiques les plus bas, de la possibilité pour les jeunes handicapés de poursuivre des études, d’augmenter les chances de réussite des étudiants adultes, population qui obtient de moins bons résultats que les plus jeunes.

Power-point de l’intervention

Bonnes pratiques et dispositifs d’orientation efficaces dans l’enseignement secondaire

– L’approche du Sutton Trust : améliorer la mobilité sociale par le biais de l’éducation. Pour cela il faut travailler avec les enfants de l’école primaire jusqu’à l’enseignement supérieur et développer des programmes de sensibilisation dès le plus jeune âge.

Le Sutton Trust organise des évènements ou des sessions au sein des universités, à l’attention de groupes d’enfants ou de jeunes, qui découvrent en même temps les infrastructures sportives, culturelles… des établissements. Certains bénéficient à titre expérimental de cours de soutien ou de parrainages. Plus de 100 000 enfants sont concernés chaque année par ces programmes.

Power-point de l’intervention

– Service Académique d’Information et d’Orientation de l’Académie d’Orléans-Tours C’est une Académie essentiellement rurale et très étendue, avec des taux de poursuite d’études inférieurs à la moyenne nationale, une orientation pour études courtes privilégiée dans l’enseignement supérieur, et une mobilité vers les académies limitrophes.

Beaucoup d’actions sont développées, telles que la mise en place de TD/TP pour les lycéens co-animés par des enseignants du secondaire et d’université, des formules d’accueil dès la première ou terminale puis de suivi à l’entrée à l’université par un étudiant tuteur, des entretiens avec des professionnels, des séquences d’information/conférences dans les lycées, des journées portes ouvertes, des conseils de classe anticipés…

Initiatives d’accompagnement : quels choix, pour quels résultats ? – Jean-Pierre Gesson, Campus-France/Conférence des Présidents d’Universités

Power-point de l’intervention

– Aline de Salinelles, Fondation Paris-Dauphine

Power-point de l’intervention

– Programme IGGY : c’est un programme social et pédagogique crée par l’Université de Warwick, pour des jeunes de 13 à 18 ans ayant un potentiel d’apprentissage élevé : organisation de cours, de débats, de concours, de commissions internationales de jeunes, et attribution d’un prix IGGY.

Power-point de l’intervention

Compte-rendu réalisé par Elisabeth Clauzier, Centre Euroguidance de Marseille

Print Friendly, PDF & Email