Le projet unissant des lycéens de Thiers (Puy-de-Dôme) et de Sienne en Italie, c’est fini

Le projet qui a uni un lycée de Toscane à Sienne en Italie, et le lycée Montdory à Thiers (Puy-de-Dôme) autour de la (re)découverte, la valorisation et la transmission du patrimoine, a pris fin mardi, au terme de 2 ans perturbés par la pandémie.

Mardi 29 juin, au lycée Montdory, c’était la journée de clôture du projet « Erasmus + » qui a couru sur deux ans, entre la France et l’Italie. Le projet, intitulé MOMVI : « Montre-moi où tu vis : (re)découverte, valorisation et transmission du patrimoine d’un territoire européen par ses jeunes habitants », unissait de 2019 à 2021 un lycée de Toscane à Sienne et le lycée Montdory à Thiers.

L’impact du Covid

Si les élèves italiens sont venus comme prévu découvrir l’Auvergne en février 2020, le Covid-19 a mis à mal la suite du programme et a empêché toute autre mobilité d’élèves, de part et d’autre.
Qu’importe, le projet s’est réinventé à distance. À l’aide des réseaux sociaux, les activités sont devenues virtuelles et ont été faites à la maison. Cette année aura donc vu naître notamment des challenges culinaires autour de recettes locales : pompe aux pommes, tarte à la bouillie et pâté de pommes de terre pour les Italiens, et « cantucci » pour les Français. Ils ont permis à chacun de découvrir la gastronomie de l’autre.

Les Italiens ont également organisé une visite virtuelle de leur ville en proposant des parcours thématiques, transformés ensuite par l’enseignante d’italien en jeux interactifs. Car le projet visait avant tout à faire découvrir aux jeunes à la fois leur territoire, puis un autre. Le slogan créé et choisi par les participants, mêlant les deux langues, le montre bien : « Rejoins l’aventure MOMVI et guardi il territorio con occhi diversi?! (regarde le territoire autrement) » : tout un programme?!

142 élèves  sur les deux ans

Arrivés au terme de cette aventure européenne, on peut dire que c’est bien chose faite pour les participants au projet, 142 élèves en tout sur les deux ans. L’ensemble des activités réalisées est recensé sur le site internet du projet https://projetmomvi.wixsite.com/momvi et sur les comptes Instagram @momvi – fr et @momvi – it : concours photos, challenges culinaires, jeux de piste, vidéos, quiz…

Mardi 29 juin avait donc lieu la dernière (et seule) sortie de l’année : une matinée pour découvrir Ambert, Mus’énergie, sa Maison de la fourme et réaliser un atelier de linogravure au Bief?; l’après-midi était, elle, consacrée à la visite du Moulin Richard de Bas où chacun a pu également fabriquer sa feuille de papier, avant de partir pour une petite balade à pied dans les environs.

De retour au lycée thiernois, c’était l’heure de la clôture officielle du projet, en présence des parents : remise des prix du concours photo de mise en valeur de son territoire et distribution de petits cadeaux, eux aussi, locaux : porte-clés et porte-passeports, toujours pour rester dans le thème du voyage, réalisés par Marion Roche, créatrice des « Petites peaux de vaches » avec des chutes de cuir issu des maisons de maroquinerie de luxe.

Autour d’un buffet sucré et salé aux couleurs et saveurs de l’Italie préparé par le chef cuisinier du lycée, élèves, parents et professeurs ont tourné ensemble, non sans émotions et quelques regrets, la page de ce beau projet, qui a donné à tous des envies d’ailleurs… et d’ici !