Aides exceptionnelles de la Région : des dispositifs qui méritent d’être pérennisés

Cela fait plus d’un an que nous sollicitons nos collectivités concernant l’attribution d’aides financières à destination des étudiants réunionnais, frappés par cette crise sanitaire. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Tout récemment, nous avons en partie gagné gain de cause. Le Département de La Réunion a débloqué une enveloppe de 1,6 millions d’euros le 24 mars dernier.

Ce mardi 13 avril la Région Réunion a fait voter :

– Un dispositif d’aide à destination des étudiants en mobilité boursiers de la Région Réunion de 500 euros
– Un dispositif d’aide de 300 euros pour les étudiants boursiers de la Région à La Réunion
– Une extension de l’allocation mensuelle  » Étudier et vivre au Québec  » qui passe de 460 euros à 700 euros pour les redoublants de l’année 2021.

Coût total pour la pyramide inversée : 2 860 000 €.

Ce sont donc près de 4,4 millions d’euros que nous avons pu obtenir de nos collectivités en faveur des étudiants réunionnais. Nous saluons ces dispositifs pour lesquels nous nous sommes battus. Néanmoins, nous regrettons cette politique de la dernière minute, les politiques de mobilité et l’accompagnement des étudiants réunionnais méritent d’être repensées. Il en va de l’avenir de notre pays.

Par ailleurs, nous notons que sur les 20 000 étudiants réunionnais de l’Hexagone seulement 6 000 ont été pris en considération par nos collectivités locales.

Union des Étudiants Réunionnais de l’Hexagone (UERH)