Introduction

Une recherche de stage efficace doit être méthodique et orientée pour être fructueuse. Dans la mesure où le stage peut parfois être un tremplin vers l’insertion, il revêt une certaine importance. Néanmoins, que recouvre cette notion ? Selon les pays, la signification et la réalité d’une expérience de stage varient. En France, le stage répond à une définition et à un cadre légal bien spécifique ce qui constitue un atout de qualité. Il se compose d’une expérience professionnelle intégrée à un parcours de formation ou d’études et fait l’objet d’un contrat (convention de stage) entre les 3 parties : stagiaire, entreprise, établissement de formation. Ce qui fait sa richesse est cette possibilité d’être confronté aux besoins et aux réalités du monde professionnel tout en restant dans un cadre d’apprentissage. Le stage permet non seulement d’utiliser ses connaissances et de les adapter aux besoins réels du terrain mais aussi d’acquérir de nouvelles compétences. Réalisé en début de parcours de formation, il sert plutôt de découverte du monde du travail ou plus particulièrement d’un secteur d’activité. A mi-parcours, il offre la possibilité de participer aux activités courantes de l’entreprise A la fin des études, le stage tend vers la maîtrise des savoir-faire techniques mais aussi vers la compréhension de l’organisation et des relations humaines qui s’exercent en entreprise. Il permet de réaliser des ajustements et de confirmer ses choix avant une première insertion professionnelle.

Pourquoi faire un stage à l’étranger ?

En réalisant un stage en Europe, les bénéfices décrits précédemment vont pouvoir se combiner à ceux d’une expérience de mobilité : connaissances culturelles, linguistiques, ouverture d’esprit, esprit d’initiative, écoute et travail en équipe, prise de responsabilité, autonomie, analyse d’une situation sous différents angles, résolution de problèmes … la plus-value est notable. Sortis de leur zone de confort, les stagiaires à l’étranger décrivent une expérience souvent marquante qui les a transformés et leur a permis de gagner en confiance en soi. Par le jeu des transferts de compétences, le stage effectué à l’étranger permet de mettre en oeuvre des mécanismes d’adaptation et des compétences en communication, il favorise aussi l’émergence de l’esprit d’entrepreneuriat. Enfin une telle expérience facilite et accélère l’accès à l’emploi.

Qui peut faire un stage en Europe ?

Le principe de libre circulation des personnes dans l’union européenne permet de réaliser un stage dans un des états membres à condition de respecter les dispositions qui s’appliquent dans l’état où le stage est réalisé (horaires, statut, charges et cotisations, …). Un stagiaire français peut donc se déplacer au sein de l’UE et un stagiaire européen peut venir en France réaliser un stage dans les conditions règlementaires du stage en France. Pour les citoyens non européens, il importe surtout qu’ils s’assurent d’harmoniser leur situation administrative avec le statut du stagiaire tel qu’il est défini dans le pays où le stage est effectué, en particulier quand le stage est considéré comme une situation de travail de courte durée.

Print Friendly