http://borney.com/423-medium_default/drapeau-estonie.jpg

Petit état au nord de la région baltique couvert pour moitié par la forêt et indépendant depuis 1991, l’Estonie cultive des liens étroits avec la Scandinavie, notamment la Finlande.
Membre de l’Union européenne depuis 2004, de l’OCDE depuis 2010 et de la zone euro depuis 2011, l’économie y est ouverte et stable, caractérisée par la flexibilité et l’innovation. Cet état d’1,3 million d’habitants s’affiche comme une société digitale -« e-country »- car la plupart des services et des formalités sont accessibles à distance. L’ambiance y est détendue, sans stress ni tension, assez proche de celle des pays nordiques. Helsinki n’est qu’à quelques dizaines de kilomètres de Tallinn (2h30 en bateau), d’ailleurs l’Estonie partage avec la Finlande le même hymne national.

Les secteurs économiques les plus dynamiques sont : les nouvelles technologies, les services, l’ingénierie, la mécanique et l’électronique, l’artisanat, la logistique, le bois, le jeu vidéo. Les secteurs exportateurs sont liés à la production de machines et équipements, les minerais, les produits alimentaires, la production de métaux, le transport, la chimie.

Dénomination et cadre légal

  • Internatuuri (nom donné au stage en Estonie)

La pratique du stage est plutôt récente et peu répandue en Estonie ; il sera donc plus facile de partir en stage dans un cadre institutionnel (Erasmus+ par exemple). La législation encadre seulement les stages inhérents aux formations professionnelles mises en place dans le pays.
Ce pays en expansion séduit les entreprises françaises grâce à un environnement favorable à l’investissement et à la création d’entreprise. De nombreuses relations se sont développées dernièrement entre l’ambassade d’Estonie en France et le MEDEF de Paris. Le principal frein à cette coopération reste d’ordre linguistique ; il est indispensable de maîtriser au moins l’anglais.

Fin 2016, le salaire moyen était de 1182€ pour une durée hebdomadaire de travail de 40h répartie sur 5 jours.

Vie pratique

Les estoniens sont plutôt des gens réservés qui tiennent à leur espace personnel même s’ils ont le sens de l’ironie et de la dérision. Les femmes sont bien représentées dans la société, y compris en politique.
La ponctualité est importante, les discussions commencent souvent par le temps qu’il fait et finissent par la politique et les affaires. On n’aborde pas les questions d’ordre privé. En Estonie, les clés de la réussite combinent politesse et compétence, on prend son temps pour aboutir à une négociation et à la poignée de main finale.

On estime que le coût de la vie en Estonie est 29% moins cher qu’en France, dans tous les secteurs de la vie courante (alimentation, hébergement, transport, achats) et quelle que soit la ville (Tallinn, Pärnu, Tartu). A Tallinn, les prix sont toutefois plus élevés qu’ailleurs. A partir de 500€ de budget mensuel, on peut vivre sans se priver, avec 600 à 700€, on vit assez confortablement.
En terme de latitude, l’Estonie se rapproche du cercle polaire, par conséquent les jours sont longs l’été (courts l’hiver). Cela demande une certaine adaptation.

Transport : prévoir entre 1€ et1,50€ le ticket de bus (22€ l’abonnement mensuel)

Logement : entre 200 et 300€ la location mensuelle

Restauration : entre 3 et 8€, des repas sont accessibles

Forfait mobile : entre 5 et 10€

Langue : 86% des adultes maitrisent une langue étrangère : le russe (pour les plus âgés) et l’anglais (pour les plus jeunes), parfois le finnois -dont les consonances sont d’ailleurs très proches- ou l’allemand.

Conseils pour trouver un stage et sites utiles

Comme pour la recherche d’emploi, la recherche d’un stage peut être longue et nécessite de multiplier les candidatures. Il faut parfois expliquer la signification mise derrière le mot « stage » et ce qu’on en attend car cette pratique n’est pas très développée.
On trouve des investisseurs français dans les domaines de la vente de parfums, la construction, ainsi que la coopération dans le secteur des technologies de l’information. Cela peut être une piste pour une recherche de stage.

Principales entreprises du pays

Rechercher des entreprises

Consulter les annuaires des entreprises, en particulier les entreprises françaises et internationales implantées dans le pays comme par exemple pour l’Estonie

Les principales unions et associations professionnelles :

Union estonienne de l’industrie et de l’ingénierie
(Eesti Masinatööstuse Liit)
http://www.emliit.ee

Union estonienne du travail du bois
(Eesti Puutööliit)
http://www.furnitureindustry.ee

Union estonienne des fabricants de maisons en bois
(Eesti puumajade liit)
http://www.woodhouse.ee

Union estonienne de l’agro-alimentaire
(Eesti Toiduainetööstuse Liit)
http://www.toiduliit.ee

Union estonienne du textile et de l’habillement
(Eesti Rõiva- ja Tekstiililiit)
http://www.textile.ee/ertl/

Association estonienne des interprètes et traducteurs
(Eesti Tõlkide ja Tõlkijate Liit)
http://www.online.ee/~eettl

Association estonienne des agences de tourisme
(Eesti Turismifirmade Liit)
http://www.etfl.ee

Union estonienne des constructeurs (BTP)
(Eesti Ehitusettevõtjate Liit)
http://www.eeel.ee

Association estonienne des entreprises de télécommunications et de
nouvelles technologies

(Eesti Infotehnoloogia- ja Telekommunikatsiooniettvõtjate Liit)
http://www.itl.ee

Association estonienne des agences immobiliers
(Eesti Kinnisvarafirmade Liit)
http://www.ekfl.ee

Sites des agences pour l’emploi

Presse pour ceux qui parlent l’estonien

Blogs utiles

  • Blog francophone spécialisé dans l’actualité des pays baltes et nordiques, tenu par le journaliste Antoine Jacob
  • Blog d’actualité juridique, politique, économique et sociale de l’Estonie par Rodolphe Laffranque
  • Blog d’actualité et d’informations réalisé par Guillaume Fevrier, expatrié à Tallinn

 

http://e-resident.ee/wp-content/uploads/2014/12/welcome-to-e-estonia-300x190.jpg

EGL0517

Print Friendly, PDF & Email