Quatre enseignantes de l’école Fénelon ont suivi une formation à Madrid dans le cadre du projet Erasmus. Le thème était le développement des compétences entrepreneuriales chez les élèves comme au sein de l’équipe éducative. Initié l’année dernière, le projet Erasmus + « Citoyens 2020, sur la route de l’Europe?! » de l’école primaire Fénelon se poursuit et a récemment donné lieu à de bons moments de partage d’expérience à Madrid, où quatre enseignantes sont parties une semaine se former aux compétences entrepreneuriales. Elles ont ainsi pu étudier les hard skills liées à des connaissances techniques et les soft skills, relevant de la connaissance que l’on a de soi-même intrinsèquement et dans la relation avec l’autre. Aider les élèves à mieux se connaître Empathie, intelligence émotionnelle, assertivité, négociation, esprit critique ou encore esprit d’équipe font donc partie de ces compétences bien utiles dans le milieu scolaire. Elles ont également été initiées aux pratiques agiles qui mettent en avant la collaboration entre des équipes autoorganisées et pluridisciplinaires et s’appuient sur l’utilisation d’un cadre méthodologique léger, mais suffisant centré sur l’humain et la communication. Si ces compétences et ces outils concernent les adultes créateurs d’entreprise, ils sont à développer dès le plus jeune âge dans la gestion de projet et le travail de groupe par exemple. Quand le service civique permet aux jeunes du Puy-de-Dôme de se réaliser et de rebondir Ils trouvent donc naturellement leur place à l’école pour aider les élèves à mieux se connaître, à identifier leurs points forts et leurs points faibles, à porter un regard positif sur leur camarade, sur des situations problèmes, à faire preuve de créativité et à trouver leur place au sein d’un groupe. Le projet Erasmus + se prolongera sur l’année scolaire 2021-2022, par la découverte d’écoles en Allemagne et en Italie, avec la poursuite de la formation des enseignants dans les domaines informatiques et linguistiques.

Quatre enseignantes de l’école Fénelon ont suivi une formation à Madrid dans le cadre du projet Erasmus. Le thème était le développement des compétences entrepreneuriales chez les élèves comme au sein de l’équipe éducative.
Initié l’année dernière, le projet Erasmus + « Citoyens 2020, sur la route de l’Europe?! » de l’école primaire Fénelon se poursuit et a récemment donné lieu à de bons moments de partage d’expérience à Madrid, où quatre enseignantes sont parties une semaine se former aux compétences entrepreneuriales.
Elles ont ainsi pu étudier les hard skills liées à des connaissances techniques et les soft skills, relevant de la connaissance que l’on a de soi-même intrinsèquement et dans la relation avec l’autre.

Aider les élèves à mieux se connaître
Empathie, intelligence émotionnelle, assertivité, négociation, esprit critique ou encore esprit d’équipe font donc partie de ces compétences bien utiles dans le milieu scolaire.
Elles ont également été initiées aux pratiques agiles qui mettent en avant la collaboration entre des équipes autoorganisées et pluridisciplinaires et s’appuient sur l’utilisation d’un cadre méthodologique léger, mais suffisant centré sur l’humain et la communication.
Si ces compétences et ces outils concernent les adultes créateurs d’entreprise, ils sont à développer dès le plus jeune âge dans la gestion de projet et le travail de groupe par exemple.

Quand le service civique permet aux jeunes du Puy-de-Dôme de se réaliser et de rebondir

Ils trouvent donc naturellement leur place à l’école pour aider les élèves à mieux se connaître, à identifier leurs points forts et leurs points faibles, à porter un regard positif sur leur camarade, sur des situations problèmes, à faire preuve de créativité et à trouver leur place au sein d’un groupe.
Le projet Erasmus + se prolongera sur l’année scolaire 2021-2022, par la découverte d’écoles en Allemagne et en Italie, avec la poursuite de la formation des enseignants dans les domaines informatiques et linguistiques.