Contexte 

En 2017-18, l’université de Mons accueille  le Professeur Jean Guichard dans le cadre de la Chaire Francqui. – 5 leçons ont été proposées sur le thème « Concevoir, construire sa vie et s’orienter dans un monde en crise »

Le mot « orientation » a généralement une connotation négative : « j’ai été orienté » veut souvent dire être dirigé vers une formation dont on n’attendait rien. D’un autre côté, « s’orienter » désigne l’acte humain de donner une direction à sa vie active. Dans les sociétés libérales modernes, cet acte est devenu un impératif social auquel chaque individu doit faire face par lui-même. Cette tâche est complexe et l’on considère que chacun doit pouvoir être accompagné pour l’accomplir. Des interventions furent conçues à cet effet. Mais quelles sont leurs finalités ? Doivent-elles viser seulement à favoriser un fonctionnement optimal de l’économie d’aujourd’hui ou préparer les individus à s’engager dans des vies actives contribuant à résoudre les graves crises du monde d’aujourd’hui ? Cette interrogation est sous-jacente à l’ensemble des cinq conférences présentées dans le cadre de la Chaire Francqui.

Résumé des interventions

Leçon 1 : Concevoir, construire sa vie et s’orienter dans un monde en crise. Un siècle d’accompagnement en orientation : vers quel avenir ?
La conférence inaugurale introduit cette thématique en traitant des quatre questions suivantes : Pourquoi des interventions, visant à accompagner les individus dans la construction de leurs vies actives, sont-elles apparues dans certaines sociétés à un moment donné ? Quels facteurs déterminèrent leur évolution ? Quel est l’état actuel de ces interventions et des recherches dans ce domaine? Et désormais : dans quelles directions conviendrait-il de s’engager ?

Leçon 2 : Objectifs, finalités et fondements des interventions d’accompagnement à l’orientation : guidance en employabilité – Conseil en life design
La finalité et les objectifs du conseil en life design sont différents des interventions classiques d’accompagnement à l’orientation et visent à aider les individus à trouver leur réponse personnelle à la question d’orientation dans les sociétés modernes : par quelle vie active donner sens et perspective à mon existence ? Mais dans le domaine de l’accompagnement à l’orientation, la notion de « vie active » a souvent été assimilée à celle de « vie professionnelle ». Cela a conduit à traduire la question de l’orientation dans le vocabulaire de ces organisations (par exemple : quel métier me conviendrait bien ?). Cette traduction a eu pour conséquence de transformer l’accompagnement à l’orientation en un simple dispositif d’insertion dans le monde professionnel d’aujourd’hui. Contrairement à ce qui se passa au début du 20ème siècle, il n’y a pas aujourd’hui de débat sociétal sur les finalités de l’accompagnement à l’orientation. En l’absence de tels débats, ce sont les institutions finançant ces interventions qui déterminent leurs objectifs en référence à une même finalité qui reste implicite : favoriser la croissance économique. Et conséquemment, les interventions qu’elles proposent guident la réflexion des demandeurs en fonction des normes actuelles de l’employabilité. Différemment, les interventions de conseil en life design se proposent d’aider les personnes à formuler les normes leur permettant de donner sens et direction à leur vie.

Leçon 3 : Les dialogues de conseil en life design : une forme renouvelée d’accompagnement à l’orientation (1ère partie)
Le dialogue de conseil en life design constitue une méthode d’entretien de conseil en orientation visant à aider les individus à trouver leur réponse personnelle à la question : « par quelle vie active donner sens et perspective à mon existence ? ». Ces interventions ont été développées dans le cadre d’une épistémologie qui considère que les différents phénomènes du monde auxquels nous nous référons  ne sont pas simplement donnés, mais qu’ils sont aussi construits en fonction de nos interactions et de nos attentes, en vue de donner un sens au monde dans lequel nous vivons. Les dialogues de conseil en life design se réfèrent à la sociologie, la psychologie sociale et cognitive, la psychanalyse, la pragmatique communicationnelle et la philosophie.

Leçon 4 : Les dialogues de conseil en life design : une forme renouvelée d’accompagnement à l’orientation (2ème  partie)
Présentation des concepts liés au conseil en life design : offre identitaire, transaction relationnelle, transaction biographique, cadre cognitif identitaire, cadre cognitif identitaire subjectif, forme identitaire subjective, système dynamique de formes identitaires subjectives, réflexivité duelle, réflexivité trine.
La méthodologie du conseil en life design comprend quatre moments : (1) construction de l’alliance de travail,
(2) inventaire des activités, expériences, rôles, sphères de vie que le demandeur considère comme importants dans sa vie,
(3) narrations de ce dernier relatives à « lui-même lors de chacune de ses différentes expériences majeures », lui permettant de repérer, dans ses formulations, des récurrences et des relations
(4) définition d’actions, de conduites à développer
conclusion du dialogue

Leçon 5 : Quelles interventions d’accompagnement à l’orientation pour contribuer à un développement humain équitable et durable ?
Le monde contemporain connaît de graves crises –écologique, démographique- entrainant la destruction accélérée du capital de ressources vitales. Cela amène à revoir les formes d’organisation du travail et d’échanges. Les concepts de travail humain et travail décent deviennent insuffisants. Des interventions d’accompagnement à la construction des vies actives doivent être conçues pour « vivre bien, avec et pour autrui, dans des institutions justes, en vue d’assurer la pérennité d’une vie authentiquement humaine sur terre ».
Elles aideraient les individus et les collectifs à trouver leur réponse à des questions telles que : Dans quelles activités de travail (cette expression désignant toute la gamme des situations productives impliquant coopération, échange, construction et reconnaissance de soi) puis-je m’engager (ou « pouvons-nous nous engager ») pour produire des biens ou des services échangeables contribuant à un développement humain mondial équitable et durable ?

Aller plus loin 

Visionner les 5 leçons et accéder aux diaporamas : https://sharepoint1.umons.ac.be/FR/universite/facultes/fpse/serviceseetr/ChaireFRANQUIguichard/Pages/default.aspx

Journal of  Vocational Behavior, 97, Déc. 2016

Print Friendly, PDF & Email