La formation de vétérinaire se déroule à l’Université en Espagne. Les études durent cinq ans et débouchent sur le diplôme de « Grado en Veterinaria ». Des masters en 1 ou 2 ans sont accessibles dans certaines spécialités –médecine du sport équestre, santé publique, sciences des aliments, nutrition animale, jeunes animaux- voire des doctorats pour ceux qui souhaitent se consacrer à la recherche.

L’accès à la formation

L’accès aux études de vétérinaire est sélectif en Espagne. Il est presque indispensable d’avoir préparé un Baccalauréat à dominante scientifique (ou éventuellement technologique du domaine de la santé). Depuis 2017 ce sont les universités qui fixent leurs propres conditions d’admission en toute autonomie.

Pour accéder aux universités publiques, très demandées, il est nécessaire de passer les épreuves de compétences spécifiques (Pruebas de Competencias Especificas – PCE), pour tenter d’augmenter son score calculé à partir de sa moyenne au baccalauréat.
L’admission se fait en effet en fonction des résultats obtenus au Baccalauréat et en fonction des résultats obtenus aux PCE. Certaines universités peuvent aussi prendre en compte les résultats obtenus au Bac dans les matières des PCE en remplacement de ces épreuves. Se renseigner directement auprès de chaque Université concernée.

On peut connaître la note du dernier recruté de l’année précédente en consultant la « nota de corte ». Pour consulter les places offertes et les notes minimales d’admission de l’année précédente, université par université, il faut regarder le site du Ministère espagnol de l’Éducation.

Pour en savoir plus sur la réforme de l’éducation qui a entraîné des modifications pour l’accès à l’enseignement supérieur en Espagne : consulter notre page web « Étudier en Espagne », rubrique « Modalités pratiques d’admission ».

Pour les étudiants ressortissants de l’UE, il est nécessaire d’effectuer plusieurs formalités simultanément :
– Contacter l’établissement de formation choisi, bien se renseigner sur les modalités d’admission propres à l’établissement, et se pré-inscrire dans les délais impartis.
– Effectuer une demande d’accréditation des études que vous avez suivies, auprès de la UNED -l’Université à distance qui sert de portail de candidature- et s’inscrire aux PCE.
Ces épreuves peuvent se passer en France au Lycée espagnol Luis Buñuel de Neuilly sur Seine en région parisienne. Attention au calendrier pour s’y inscrire !

Dans les Universités privées, la sélection est faite par l’intermédiaire d’un examen d’entrée propre à chaque Université, qui comprend en général outre des épreuves de connaissances, des tests psychotechniques.


Lieux de formation

La formation de vétérinaire est proposée par dix Universités publiques et cinq Universités privées : à Madrid, Barcelona, Cordoba, Murcia, Zaragoza, Valencia, Santiago de Compostela, Lleida, Las Palmas de Gran Canarias, Extremadura (Caceres), Leon.

Dans les Universités publiques le prix des études varie en fonction de l’établissement et de la ville. Dans les Universités privées le prix des études est beaucoup plus élevé.

On peut effectuer une recherche pour connaître les adresses à partir du portail du Ministère de l’Éducation espagnol : www.educacion.gob.es
Voici la liste des universités espagnoles enseignant la médecine vétérinaire : lien de téléchargement

N’oubliez pas qu’il y a en Espagne des langues spécifiques à certaines régions, notamment Galicia, Cataluña, Valencia… Il s’agit donc de bien vérifier la langue d’enseignement !

A noter aussi…

Un programme partiellement en français ou en anglais est proposé par l’Université privée, Universidad Cardinal Herrera de Valencia. Les trois premiers semestres sont enseignés en français ou en anglais. A partir du deuxième semestre de la 2ème année, tous les cours sont en espagnol.
Le coût de la formation s’élève à un peu plus de 16 000 € par an.
Plus d’informations sur le site de l’Université : www.uchceu.com

Un certain nombre de services commerciaux proposent un accompagnement pour l’entrée dans des formations médicales et paramédicales. Il nous est impossible de garantir la qualité de ces services qui ne sont nullement obligatoires, pas toujours facilitateurs et qui parfois limitent même le champ des possibles…


L'exercice de la profession en France

L’exercice de la profession de vétérinaire est réglementé. L’arrêté du 28 juillet 2008 fixe les diplômes européens permettant d’exercer. Une fois diplômé, il convient de se rapprocher de l‘Ordre des Vétérinaires de la région en France dans laquelle on souhaite travailler.