2021-2027 le Programme Erasmus+

Erasmus+ est le programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

Depuis la création du programme Erasmus originel, en 1987, 10 millions de personnes ont déjà pu effectuer un échange à l’étranger. Le nouveau programme 2021-2027 bénéficie d’une forte augmentation de ses financements (80 %). Il se veut plus innovant et plus inclusif en luttant contre le décrochage, l’exclusion, les discriminations, les inégalités. Il est aussi tourné vers le développement durable et plus responsable pour accompagner la transition écologique.

Un but important du programme est de donner aux étudiants, stagiaires, élèves, apprentis, enseignants, formateurs, personnels, demandeurs d’emploi, jeunes, etc. la possibilité de séjourner pour études ou stage, à l’étranger, afin de renforcer leurs connaissances, leurs compétences et leur employabilité.

Il aide aussi les organisations à travailler dans le cadre de partenariats européens ou internationaux. Il permet de partager les savoir-faire et d’innover dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport.

Erasmus+ soutient une large gamme d’actions et d’activités regroupées sous trois actions clés : Action clé 1 pour les mobilités à des fins d’apprentissage, Action Clé 2 pour les actions de coopération, Action clé 3 pour le soutien aux réformes politiques.

Attention : les individus ne peuvent pas bénéficier directement du Programme Erasmus+. Ils doivent s’adresser à un organisme porteur d’un projet financé par le programme (par exemple : un étudiant devra s’adresser à son établissement et candidater auprès de lui pour bénéficier d’une mobilité et d’une bourse).

Erasmus+ : Enseignement scolaire

La mobilité en Europe concerne les personnels des établissements scolaires du premier et second degré, les intervenants dans le cadre des activités périscolaires, ainsi que les personnels des institutions régionales, académiques ou départementales compétentes dans le champ de l’enseignement primaire et secondaire. Ces personnels peuvent se former (stages d’observation, formations courtes) ou enseigner de deux jours à deux mois en Europe. La demande de subvention est effectuée par l’établissement de rattachement des personnels.

Les partenariats Erasmus+ pour l’enseignement scolaire sont des projets de coopération qui ont pour vocation de proposer des méthodes, pratiques, cursus innovants, d’encourager l’adéquation des parcours avec les besoins des établissements, de soutenir la qualité des dispositifs éducatifs, de faciliter l’échange de pratiques.

Les partenariats Erasmus+  « Innovation » ont pour but de concevoir de nouvelles méthodes éducatives ou de tester la mise en œuvre de pratiques innovantes déjà existantes.

Les partenariats Erasmus+ « Échanges de pratiques » visent à réunir, observer et  comparer des pratiques éducatives diverses sur un sujet donné afin de s’en inspirer.

Les « Échanges scolaires Erasmus + » concernent les équipes éducatives et leurs élèves, de l’école au lycée. Ces projets très simples permettent de travailler sur une thématique commune avec un ou plusieurs établissements en France et en Europe. Véritables outils pédagogiques au service du rayonnement de l’établissement, ces échanges permettent des rencontres mutuellement enrichissantes entre collègues d’établissements scolaires et élèves européens.

La mobilité pour les élèves : il s’agit soit d’une mobilité individuelle pour étudier ou effectuer un stage dans une école partenaire en Europe, soit d’une mobilité en groupe d’élèves pour apprendre en classe avec les élèves d’un autre pays européen.

Pour tout savoir sur le programme Erasmus+, secteur « Enseignement scolaire », consulter le site de l’Agence Erasmus + France / Education Formation.


Erasmus+ : Enseignement supérieur

La mobilité des étudiants en Europe et à l’international s’effectue à l’initiative des établissements et peut concerner :
– des période d’études : à partir de la 2ème année d’études supérieures pour une durée allant de 3 mois à 12 mois. Ou une mobilité combinée avec la possibilité d’inclure une période de stage à la mobilité d’études,
– des période de stage : dès la 1ère année d’études supérieures pour une durée de 2 à 12 mois.

Le montant de la bourse dépendra du pays vers lequel s’effectue la mobilité et en particulier du coût de la vie sur place. Le montant de la bourse “Erasmus stage” se situe dans la fourchette haute, le montant de la bourse “Erasmus études” se situe dans la fourchette basse. Se renseigner auprès de son établissement d’origine.

Le programme Erasmus+ 2021-2027 prévoit de nouveaux formats de mobilité :

  • Les mobilités hybrides (mobilités individuelles), qui combinent mobilité physique et activités virtuelles avant, pendant ou après le séjour dans la structure d’accueil.
  • Un programme intensif hybride, qui est une formation commune organisée entre établissements partenaires et qui concerne un groupe de participants. Ces programmes combinent mobilité physique et activités virtuelles avant, pendant ou après le séjour dans l’établissement d’accueil.

La mobilité Europe ou à l’international des personnels des établissements d’enseignement supérieur, est possible pour une activité de formation ou d’enseignement, d’une durée de 2 jours jusqu’à 2 mois.

Les partenariats Erasmus+ « Innovation » pour l’enseignement supérieur sont des projets de coopération qui ont pour but de concevoir de nouvelles méthodes éducatives ou de tester la mise en œuvre de pratiques innovantes déjà existantes.

Pour tout savoir sur le programme Erasmus+, secteur « Enseignement supérieur », consulter le site de l’Agence Erasmus+ France / Education Formation.


Erasmus+ : Enseignement et formation professionnels

La mobilité des élèves en formation professionnelle initiale et des apprentis s’effectue à l’initiative des établissements dans le cadre de stages en entreprise d’une durée de 2 semaines à 12 mois qui sont reconnus comme partie intégrante du cursus de formation. La mobilité est également ouverte aux stagiaires de la formation professionnelle. Les stages ont lieu en entreprise ou au sein d’un établissement de formation professionnelle avec des périodes de formation en entreprise.

La mobilité des personnels de l’enseignement et de la formation professionnels au sens large (enseignants, formateurs, conseillers d’orientation, responsables d’établissements, conseillers professionnels..) peut aller de 2 jours à 2 mois et concerne des activités d’enseignement ou de formation. La demande de subvention est effectuée par l’établissement de rattachement des personnels.

Les partenariat Erasmus+  dans la formation professionnelle sont des projets de coopération qui ont pour vocation de proposer des méthodes, pratiques, cursus innovants, d’encourager l’adéquation des parcours avec les besoins du marché du travail, de soutenir la qualité des dispositifs de formation, de faciliter l’échange de pratiques.

Les partenariats Erasmus+ « Innovation » ont pour but de concevoir de nouvelles méthodes éducatives ou de tester la mise en œuvre de pratiques innovantes déjà existantes.

Les partenariats Erasmus+ « Échanges de pratiques » sont des projets simples qui visent à réunir, observer et  comparer des pratiques éducatives diverses sur un sujet donné afin de s’en inspirer.

Sont encouragées les coopérations  « trans-sectorielles », faisant intervenir au sein d’un même partenariat des acteurs d’horizons très divers (organismes de la formation professionnelle, collectivités, établissements d’enseignement supérieur, entreprises,…) souhaitant travailler ensemble sur une problématique commune.

Pour tout savoir sur le programme Erasmus+, secteur « Formation professionnelle », consulter le site de l’Agence Erasmus+ France / Education Formation.


Erasmus+ : Éducation des adultes - Éducation sociale et solidaire

Tous les acteurs publics ou privés actifs dans les secteurs de l’action sociale et de l’économie sociale et solidaire, sont concernés : salariés ou bénévoles dans une association, une collectivité territoriale, un établissement médico-social, une bibliothèque, une structure active dans l’éducation populaire ou l’accès aux droits, la transition écologique ou la promotion culturelle, l’insertion sociale ou l’accès aux compétences de base, etc.

Les personnels et formateurs travaillant avec des publics de plus de seize ans non inscrits dans un parcours de formation professionnelle continue, peuvent partir en mobilité en Europe entre 2 jours et 2 mois pour se former (stages d’observation, conférences, formations courtes) ou pour enseigner. Les apprenants eux-mêmes peuvent partir en mobilité. La demande de subvention est effectuée par l’établissement de rattachement.

Les projets de Partenariat Erasmus+ dans le domaine de l’éducation des adultes ont pour vocation de proposer des méthodes, des pratiques, des parcours innovants, d’orienter et accompagner les publics d’apprenants vers l’insertion, la formation ou le marché du travail, de soutenir la qualité des dispositifs de formation, d’en améliorer la flexibilité et l’accessibilité, de faciliter l’échange de pratiques.

Les partenariats Erasmus+  « Innovation » ont pour but de concevoir de nouvelles méthodes éducatives ou de tester la mise en œuvre de pratiques innovantes déjà existantes.

Les partenariats Erasmus+  « Échanges de pratiques » sont des projets simples qui visent à réunir, observer et  comparer des pratiques éducatives diverses sur un sujet donné afin de s’en inspirer.

Sont encouragées les coopérations  « trans-sectorielles », faisant intervenir au sein d’un même partenariat des acteurs d’horizon très divers (organisme de la formation professionnelle, collectivités, établissements d’enseignement supérieur, entreprises…) souhaitant travailler ensemble sur une problématique commune.

Pour tout savoir sur le programme Erasmus+, secteur « Éducation des adultes », consulter le site de l’Agence Erasmus+ France / Education Formation.


Erasmus+ : Jeunesse et sport

Erasmus+ Jeunesse,  s’adresse à tous les jeunes de 13 à 30 ans – quelque que soit leur niveau de diplôme ou de formation – et aux acteurs de jeunesse (associations, collectivités locales, organismes à but non lucratif).
Erasmus+ finance, lors d’appels à projets, les associations, collectivités ou organismes de jeunesse, pour leur permettre :

Erasmus+ Sport soutient des actions qui visent à promouvoir la participation du plus grand nombre aux activités physiques et sportives.

Elles sont également conçues pour promouvoir l’intégrité du sport, améliorer la gouvernance et promouvoir la double carrière des athlètes, encourager les activités de volontariat, la tolérance et l’inclusion sociale, et contribuer à la mise en œuvre de la Semaine européenne du sport.

Dans ce cadre, le programme Erasmus+ apporte un soutien pédagogique et financier à deux types de projets :

Les projets soutenus permettent le développement, le transfert ou la mise en œuvre de pratiques innovantes à tous les niveaux – du local à l’européen. Une attention particulière est apportée aux activités de promotion du « sport pour tous » et favorisant le développement de la pratique des activités physiques et sportives.

Peuvent émarger au volet Sport du programme, les organismes à but non lucratif ou établissements publics, actifs dans le domaine du sport.

Pour tout savoir sur le programme Erasmus+, secteur « Jeunesse et Sport », vous devez consulter le site de l’Agence Erasmus+ France / Jeunesse Sport.


Documents

Il est possible de télécharger le Guide complet du programme Erasmus+

Des témoignages et des exemples de projets :

www.generation-erasmus.fr

www.erasmusplus-jeunesse.fr

http://ec.europa.eu

2021