Il existe plusieurs voies d’accès au métier d’enseignant au Royaume-Uni permettant d’obtenir un diplôme d’enseignant qualifié (QTS ou QT en Ecosse) nécessaire pour exercer dans un établissement reconnu par l’état. Ce titre n’est facultatif que pour enseigner dans certaines écoles indépendantes. En Irlande du nord et en Ecosse, il se présente différemment. Le « General Teaching Council » (GTC) supervise l’organisation de cette qualification.
Avant de se former, il convient de réfléchir à la discipline qu’on souhaite enseigner, à l’âge des élèves ciblés, à la façon dont on souhaite organiser ses études (temps plein ou partiel), à la région, la ville, où l’on souhaite étudier.

Les études peuvent être suivies de plusieurs façons :

  • à l’université ou en College en préparant un Bachelor of education (BEd) -le cas le plus fréquent pour ceux qui s’intéressent à l’enseignement primaire- ou un Bachelor of Arts (BA) / Bachelor of Sciences (BSc) pour se spécialiser dans une discipline. Les personnes déjà titulaires d’un diplôme de 1er cycle préparent un PGCE (Postgraduate Certificate in Education) en 1 an (PGDE en Ecosse) avec des stages en établissement scolaire et en réglant des frais de scolarité. Le PGCE se centre sur le développement des compétences propres à l’enseignement. C’est la raison pour laquelle, il faut déjà posséder des connaissances préalables approfondies dans la matière qu’on envisage enseigner. Cette voie d’accès à l’enseignement est très courante.
  • en établissement scolaire directement, en partenariat avec un organisme accrédité et encadré par un tuteur. Parfois, cela permet de préparer en même temps un PGCE (il convient cependant de bien se renseigner avant). Ces études mènent au QTS également. Dans cette forme d’apprentissage, l’on est sélectionné par une école pour travailler en étant parallèlement formé par des enseignants très expérimentés (SCITT). Les études sont effectuées en alternance entre les deux milieux. Cette formule correspond bien aux candidats déjà diplômés de l’enseignement supérieur qui cherchent une formation très pratique. Le plus souvent, l’étudiant paie des frais d’inscription, il n’est pas salarié de l’école où il se rend. Une personne ayant au moins 3 ans d’expérience peut cependant être embauchée comme enseignant non qualifié et ne paie pas de frais d’inscription. Il existe des possibilités de bourses d’études.

– la formation initiale des enseignants (ITT) peut commencer dès le 1er cycle, (undergraduate) en offrant un large choix d’options différentes complétant en parallèle un Bachelor. Cela  permet de développer des connaissances correspondant à la tranche d’âge des élèves (primaire, secondaire). On recommande de suivre au moins un cours correspondant à la  matière qu’on souhaite par la suite enseigner. Ce type d’études permet de passer du temps en établissement scolaire (18 semaines sur le niveau primaire, 24 sur le niveau secondaire).
les études postgraduates d’accès à l’enseignement (ITET) comportent toujours des stages en établissement scolaire. Les étudiants étrangers doivent présenter un excellent niveau d’anglais. L’étude préalable de deux disciplines différentes est recommandée.

Pour s’inscrire sur le niveau undergraduate (1er cycle), il convient de passer par la procédure UCAS.
Sur le 2ème cycle, niveau postgraduate, il faut passer par par UCAS Teacher Training qui est un système d’inscription centralisé, entre novembre et juin. Pour intégrer la formation en alternance (SCITT), il faut d’abord s’inscrire auprès du service général de l’Education.
Pour les autres voies d’accès, il convient de s’adresser directement à l’organisme accrédité.
Au Royaume-Uni, toute expérience d’encadrement ou d’enseignement est vivement appréciée, des lettres de référence sont  demandées. Les candidats présentant une solide expérience peuvent d’ailleurs accéder au QTS en faisant reconnaître leurs acquis.

Sites recommandés :
Department for Education
British Council

ci-dessous, le guide « Teach in Scotland » en téléchargement

février 2014

étudier au Royaume-Uni
Print Friendly