Formation

Les études de sage-femme sont dispensées en Hautes Ecoles dans la communauté française de Belgique. Il s’agit d’une formation de type court et professionnalisant sur 4 ans validant 240 ECTS et le diplôme de Bachelier sage-femme.
Bien que la formation en 1ère année soit commune avec les études d’infirmier, l’étudiant doit indiquer la spécialisation « sage-femme » qu’il envisage dès le début des études, c’est à dire le BA1. Un stage en maternité est au programme dès la 2ème année mais c’est surtout en 3ème et 4ème années que les disciplines obstétricales, biomédicales humaines et sociales propres à la profession sont abordées.

Admissions et inscriptions

Pour s’inscrire, chaque école est libre d’appliquer ses propres procédures d’inscription selon le calendrier qu’elle aura défini. Mais quoi qu’il en soit, il n’y a généralement pas assez de places pour intégrer les nombreux candidats. Par conséquent, on assiste à des formes d’inscription variées : premiers arrivés = premiers inscrits, délais très courts, avantage à ceux qui ont déjà obtenu l’attestation d’équivalence du CESS*…  Il n’est pas rare d’assister à une longue file d’attente importante le jour d’ouverture des inscriptions. Pour cette raison, la participation à une journée portes ouvertes est importante pour découvrir l’école, appréhender l’enseignement et connaître les modalités précises d’inscription. Rappelons que cette filière n’est pas soumise à l’application du décret des non-résidents, donc : pas de tirage au sort.

*A ce jour, le baccalauréat français n’est pas automatiquement équivalent au diplôme de l’enseignement secondaire belge (CESS). Il faut préalablement à l’inscription et le plus tôt possible (avant le 15 juillet), établir un dossier de demande d’équivalence. Cette procédure est payante.
Site indispensable :
http://www.equivalences.cfwb.be/accueil.asp 

Remarque :
Il n’est pas possible d’être candidat en 1ère année lorsqu’on a déjà effectué deux années en PACES. Enfin, les infirmiers diplômés qui souhaiteraient bénéficier d’une validation d’études pour intégrer la 3ème année peuvent toujours adresser une demande motivée et argumentée à l’établissement mais les places offertes sont rares.

Exercice de la profession en France

La profession de sage-femme est une profession règlementée. Le diplôme obtenu donne accès aux activités de sage-femme dans tous les pays de l’Union Européenne si l’étudiant est en mesure de présenter une attestation de conformité du diplôme obtenu.
1. Une fois diplômé, après la 4ème année, il convient de se procurer cette attestation auprès du ministère belge de la Santé Publique
2. Il conviendra ensuite de s’inscrire auprès du Conseil de l’ordre des Sages-Femmes afin de pouvoir exercer la profession sur le territoire français.
Le site du conseil de l’Ordre des sages-femmes : www.ordre-sages-femmes.fr

Pour plus d’informations

Conseil National de l’Ordre des Sages-Femmes
168, rue de Grenelle 75007 Paris
01 45 51 82 50 – Email : contact@ordre-sages-femmes.fr – Web :  www.ordre-sages-femmes.fr

Ministère Belge
Service Santé Publique SPFSP – Service des Professions de Santé
Place Victor Horta, 40/10 – 1060 Saint Gilles (Bruxelles)

Union professionnelle des sages-femmes de Belgique
Rue de Baume 203 – 7100 Haine-Saint-Paul – +32 497/25 80 22 Web :  www.sage-femme.be

Print Friendly, PDF & Email