Les études durent 4 années pour obtenir le diplôme de Grado en Fisioterapia en Espagne.

Cette formation est généralement enseignée en espagnol, cependant quelques Universités ont mis en place des cursus en français ou en anglais.

Admissions et inscriptions

Cette filière est sélective.  Il est plus ou moins indispensable d’avoir préparé un baccalauréat scientifique (ou éventuellement technologique du domaine de la santé).

Depuis la rentrée 2017 ce sont désormais les Universités qui fixent leurs propres conditions d’admission. Pour l’accès aux universités publiques, très demandées, il est nécessaire de passer des épreuves de compétences spécifiques (Pruebas de Competencias Especificas – PCE), pour tenter d’augmenter son score.
L’admission se fait en fonction des résultats obtenus au Baccalauréat et en fonction des résultats obtenus aux PCE. Certaines universités peuvent toutefois prendre en compte les résultats obtenus au Bac dans les matières des PCE en remplacement de ces épreuves. Se renseigner directement auprès de chaque Université choisie.

Pour plus d’informations sur les nouvelles modalités d’accès à l’enseignement supérieur en Espagne consulter notre fiche « Etudier en Espagne » rubrique « Admissions ».

Pour les étudiants ressortissants de l’UE, il est nécessaire d’effectuer plusieurs formalités simultanément :

  • Contacter l’établissement de formation choisi, bien se renseigner sur les modalités d’admission propres à l’établissement, et se pré-inscrire dans les délais impartis.
  • Effectuer une demande d’accréditation des études que vous avez suivies, auprès de l’UNED, l’Université à distance, et vous inscrire si nécessaire aux PCE.
    Ces épreuves peuvent se passer en France dans le Lycée espagnol Luis Buñuel de Neuilly sur Seine en région parisienne.

Établissements de formation

Il existe de nombreuses formations en « Fisioterapia » dans les universités espagnoles publiques et privées.

Les études se déroulent majoritairement en langue espagnole et/ou dans la langue de la Communauté autonome si celle-ci a une langue propre.

Dans les Universités publiques le prix des études varie en fonction de l’établissement et de la ville. Dans les Universités privées le prix des études est beaucoup plus élevé.

On peut effectuer une recherche pour connaître les lieux de formation, à partir du portail du Ministère de l’Education.

On trouve sur ce site, la “Nota de Corte”, la note correspondant à celle du dernier inscrit l’année précédente. Elle indique donc le niveau de sélection de la filière dans chaque établissement. Cette note va correspondre, pour les français, aux résultats obtenus au Baccalauréat, note sur 10, à laquelle sont la plupart du temps ajoutés les résultats obtenus aux « Pruebas de Competencias Especificas » (PCE).
Le site permet aussi de connaître le nombre de places disponibles ainsi que le prix des études dans les universités publiques (les sommes indiquées sont à multiplier par le nombre de crédits).

Pour information :

L’Universidad de Barcelona et de Girona (universités publiques), proposent en commun un cursus en langue anglaise (frais d’inscription : autour de 7400 €/an).

La Universidad Europea à Madrid et à Valence (université privée), a mis en place un cursus en français. Cependant tous les stages se déroulent en espagnol à partir de la deuxième année, et il est nécessaire d’obtenir au minimum, le niveau B2 en espagnol du CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) à la fin de la première année. L’admission s’effectue sur la base d’un entretien académique, de tests psychotechniques et de tests de connaissances.

L’Université CEU San Pablo (université privée), propose un cursus en anglais.

Dans ces trois Universités le montant des frais d’inscription est élevé.

Attention : certains organismes privés commerciaux tentent de surfer sur la vague des études à numerus clausus en France et souhaitent attirer des étudiants français recalés. Bien réfléchir et se renseigner minutieusement avant d’entreprendre des études avec ces institutions.

A noter aussi : un certain nombre de services commerciaux proposent un accompagnement pour l’entrée dans des formations médicales et paramédicales. Il nous est impossible de garantir la qualité de ces services qui ne sont nullement obligatoires, pas toujours facilitateurs et qui parfois limitent même le champ des possibles…

L’exercice de la profession en France

Il est nécessaire d’en faire la demande auprès de la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale) de la région où l’on souhaite exercer.
Carte des DRJSCS

Cette procédure consiste à déposer un dossier décrivant de façon détaillée le programme suivi, les stages réalisés, les résultats obtenus afin de permettre la comparabilité avec le cursus en France. Après un passage en commission, l’autorisation d’exercer sera rendue avec indication des mesures de compensation éventuelles à réaliser sous forme d’épreuves à passer ou de stages à réaliser (au choix du professionnel).