La formation se déroule à l’Université, dans les Facultés de Médecine ou de Sciences de la santé.
Les études de médecine en Espagne durent de neuf à onze ans. Elles débutent par une formation de base qui s’étend sur six années et débouche sur le diplôme de « Grado en Medicina ».
Elles se poursuivent par un cycle de spécialisation qui dure de trois à cinq ans – ex : médecine de l’éducation physique et du sport : 3 ans –  médecine générale : 4 ans – chirurgie ou cardiologie : 5 ans… (seule exception : hydrologie médicale : 2 ans).

Alors que les premières années sont consacrées à l’étude du corps humain à travers l’anatomie, la physiologie, et l’immunologie, la suite du cursus a comme objectif d’enseigner aux étudiants comment diagnostiquer et traiter des patients.

À partir de la troisième année en général, commencent les stages cliniques dans certaines disciplines. La sixième année quant à elle, est totalement dédiée à la formation pratique, sous la forme d’un stage clinique en hôpital.

A l’issue du « Grado », la majorité des spécialisations requièrent une formation de « Médico Interno Residente ». Le MIR est une formation pratique d’une durée de trois à cinq ans sous la supervision d’un professionnel expérimenté, et qui se déroule dans des hôpitaux et cliniques.

Pour accéder à cette formation spécialisée, les étudiants doivent réaliser ce qui s’appelle « l’examen MIR », qui est en fait un concours national.

Il existe en Espagne 47 spécialisations médicales, la majorité étant reconnue par les pays de l’Union Européenne, mais quelques-unes étant propres au système de santé espagnol.

Admission et inscription

L’accès aux études de médecine est très sélectif en Espagne. Il est plus ou moins indispensable d’avoir préparé un Baccalauréat scientifique.

Depuis la rentrée 2017 ce sont désormais les Universités qui fixent leurs propres conditions d’admission. Pour l’accès aux Universités publiques, très demandées, il est nécessaire de passer des épreuves de compétences spécifiques (Pruebas de Competencias Especificas – PCE), pour tenter d’augmenter son score.
L’admission se fait en fonction des résultats obtenus au Baccalauréat et en fonction des résultats obtenus aux PCE. Certaines Universités peuvent toutefois prendre en compte les résultats obtenus au Bac dans les matières des PCE en remplacement de ces épreuves. Se renseigner directement auprès de chaque Université choisie.

On peut connaître la note du dernier recruté de l’année précédente. Pour consulter les places offertes et les notes minimales (notas de corte) de l’année précédente, Université par Université, il faut aller sur le site du Ministère espagnol de l’Éducation.

Pour en savoir plus sur la réforme de l’éducation : consulter notre page web « Etudier en Espagne » Rubrique « Admission ».

Pour les étudiants ressortissants de l’UE, il est nécessaire d’effectuer plusieurs formalités simultanément :
– Contacter l’établissement de formation choisi, bien se renseigner sur les modalités d’admission propres à l’établissement, et se pré-inscrire dans les délais impartis.
– Effectuer une demande d’accréditation des études d’enseignement secondaire auprès de l’UNED, l’Université à distance, et s’inscrire aux PCE.
Ces épreuves peuvent se passer en France dans le Lycée espagnol Luis Buñuel de Neuilly sur Seine en région parisienne.

Dans les universités privées, la sélection est faite par l’intermédiaire d’un examen d’entrée propre à chaque université, qui comprend notamment en général outre des épreuves de connaissances, des épreuves psychotechniques.
Le prix des études est beaucoup plus élevé que dans le public.

A noter :

Certains services commerciaux proposent un accompagnement pour l’entrée dans des formations médicales et paramédicales. Il nous est impossible de garantir la qualité de ces services qui ne sont nullement obligatoires, pas toujours facilitateurs et qui parfois limitent même le champ des possibles…

Établissements de formation

L’essentiel de la formation est assuré par des Universités publiques. On trouve aussi, parmi les quarante-cinq lieux de formation, neuf Universités privées. Dans les Universités publiques le prix des études varie en fonction de l’établissement et de la ville. On peut effectuer une recherche pour connaître les adresses à partir du portail du Ministère de l’Education espagnol.

Gardez présent à l’esprit qu’il y a en Espagne des langues spécifiques à certaines régions, à savoir Galicia, Pais Vasco, Cataluña, Valencia, Islas Baleares. Il s’agit donc de bien vérifier la langue d’enseignement !

A noter aussi :

  • L’Universidad de Valencia, université publique, propose un programme d’enseignement assuré pour 50% minimum en anglais.
  • Deux universités privées, l’Universidad Cardinal Herrera (Valencia), et l’Universidad de Navarra, proposent elles aussi des formations en langue anglaise :
    –    pour la première : formation assurée en anglais ou espagnol selon les cours (21 000 € par an),
    –    pour la seconde : 50% de la formation assurée en anglais la première et deuxième année (14 700 € par an).

L’exercice de la profession en France

Vérifier auprès du Conseil National de l’Ordre des Médecins que la spécialité détenue est bien reconnue en France.
Puis s’inscrire auprès du Conseil de l’Ordre.

EGM2021