Dans le domaine para-médical la profession d’audio-prothésiste est caractérisée par d’excellentes perspectives d’emploi en continuelle progression.En Italie, les personnes affectées d’hypoacousie (perte auditive) sont prés de huit millions. Alors que ce phénomène s’aggrave il n’y a pas suffisamment de professionnels arrivant sur le marché de l’emploi. Et pourtant la demande est élevée autant de la part du secteur public que privé.

La formation

« LAUREA IN TECNICHE AUDIOPROTESICHE »

 Durée : 3 ans
  • Première année : la première année a un caractère propédeutique, elle apporte des connaissances générales dans les champs médicaux, chimiques, biologiques, psychologiques et culturels.
  • Deuxième année : elle prévoit une formation clinico-pathologique générale et spécialisée avec un approfondissement des pathologies responsables des déficits dans la sphère auditive.
  • Troisième année : elle est consacrée à l’analyse approfondie des techniques biomédicales, biomécaniques, d’audioprothèse et aux solutions thérapeutiques.

Un stage pratique en milieu hospitalier est prévu chaque année.
La «  Laurea di primo livello in Tecniche Audioprotesiche » dispensée dans les Facultés de médecine et chirurgie permet d’exercer le métier d’audioprothésiste.

Accès à la formation
L’accès se fait sur test d’admission. Le jour de l’examen est fixé au niveau national, c’est le même jour pour toutes les universités qui proposent cette formation en Italie, en général mi septembre.
La date limite d’inscription au test dépend de chaque université. Il est en général possible de s’inscrire jusqu’à fin juillet / début août.
Le test a une durée d’1 heure 40 et se compose d’un QCM de 60 questions portant sur  diverses disciplines.
Ceux qui détiendraient déjà un diplôme de niveau Bac+3 du domaine sanitaire, peuvent devenir audioprothésiste en suivant une année supplémentaire d’intégration.

Poursuites d’études
Avec la Laurea d’audioprothésiste il est possible d’intégrer la « Laurea Magistrale delle Professioni Sanitarie Tecniche Assistenziali». Ce parcours pourra conduire aux débouchés professionnels ultérieurs de dirigeant de structures sanitaires, aux secteurs de l’enseignement universitaire, de la formation permanente et de la recherche
Lieux de formation
Print Friendly, PDF & Email