Il est possible de suivre en Roumanie des études de premier et deuxième cycles en médecine, médecine dentaire ou pharmacie, en langue roumaine, française ou anglaise.

Remarque : il n’existe pas d’études en masso-kinésithérapie enseignées en français.

A partir de la 4ème année,  en raison des besoins de communication avec les patients, les stages cliniques, séminaires et TP se déroulent en langue roumaine. Le roumain doit donc être appris obligatoirement. Des cours sont prévus à l’université et sont compatibles avec l’emploi du temps des étudiants.

Durée des études
– médecine : 6 ans avant d’accéder au concours vers le choix d’une spécialité, la médecine générale étant considérée comme une spécialité.
– médecine dentaire : 6 ans
– pharmacie : 5 ans

L’ambassade de France en Roumanie publie des informations utiles concernant les inscriptions dans ces cursus d’études pour les français.

pour les études enseignées en français ou en anglais

Chaque année, le nombre de places disponibles par université est publié sur le site des universités concernées.
Le recrutement est sélectif et repose au départ sur l’analyse d’un dossier à constituer. Les critères de sélection sont spécifiques à chaque faculté. Il convient d’explorer les sites de chacune pour en avoir connaissance.

De manière générale sont pris en compte :

  • les résultats obtenus au diplôme de fin d’études secondaire,
  • les études éventuellement entreprises post-bac,
  • les activités extra scolaires dans des domaines connexes à la médecine ou la biologie,
  • une lettre de recommandation d’une personne appropriée,
  • des preuves de connaissance de la langue choisie.

Les candidats admis selon ce mode de sélection ont accès à des places payantes (seuls les candidats aux cursus enseignés d’emblée en roumain ont accès aux autres places). Dans ce cas, les frais de scolarité annuels sont compris entre 4500€ et 6000 € + la taxe de gestion du dossier de candidature d’environ 250 €.

Les dossiers doivent être présentés avant le 30 juillet, qu’ils soient déposés directement auprès de l’Université ou envoyés par voie postale.

En parallèle, il faut demander une attestation de reconnaissance des études suivies au lycée auprès du ministère de l’Education nationale roumain.
Cette reconnaissance est indispensable pour pouvoir finaliser l’inscription à l’Université.

Pour comprendre la procédure de reconnaissance et télécharger le document type à remplir : https://cnred.edu.ro/fr/reconnaissance-etudes-citoyens-europeens-admission-niveau-licence-en-Roumanie


Les universités avec des cursus en français  :

  • Université « Iuliu Hatieganu » de CLUJ NAPOCA
    Département des étudiants étrangers
    Tél : +40-264 406 843

www.umfcluj.ro/index.php/fr/

Cette université est à ce jour la seule ayant le label qualité de la Conférence Internationale des Doyens et des Facultés de Médecine d’Expression Française (CIDMEF)

 

  • Université « Victor Babes » de TIMISOARA

Département des Relations Internationales
Piata Murgu Eftimie, 2
300041 TIMISOARA
Tél : +40-256 434 418

www.umft.org/ 
Courriel : relint@umft.ro

 

  • Université « Gheorghe Popa » de Iasi

16 rue Universitatii, 700115 Iasi
Relations Internationales et Inscriptions :
Tél : +40-232 301 600/ +40-232 267 801/ +40-232 267 623

www.umfiasi.ro
Courriels :
oana.crasmaru@umfiasi.ro (médecine)
medden_decanat@mail.umfiasi.ro (médecine dentaire)
secretariat-farmacie@umfiasi.ro

  • Il existe également une université privée :Université « Vasile Goldis »- Arad (médecine et dentaire en français) : www.uvvg.ro/site/fr

Consulter les pages concernant les études médicales  en français dans le document publié par l’Institut culturel français de Bucarest sur les études en langue française en Roumanie

pour les études enseignées en langue roumaine

L’entrée se fait par concours écrit. Il se déroule au mois de juillet, au siège de l’Université.

o   A l’Université de CLUJ NAPOCA :

Biologie et chimie organique pour la médecine et la médecine dentaire,
Botanique et chimie organique ou chimie inorganique pour la pharmacie.

o   A l’Université de TIMISOARA :

Botanique et chimie organique pour la pharmacie.

Les épreuves sont en langue roumaine.
Seuls les candidats admis au concours écrit peuvent bénéficier de places budgétées par l’état roumain ou de place avec frais d’inscription réduits.

Les étudiants étrangers qui ne connaissent pas (ou pas suffisamment) la langue roumaine doivent suivre au préalable une année universitaire d’apprentissage de cette langue pour pouvoir passer par cette voie d’accès. Au terme de cette année d’apprentissage de la langue, ils doivent obtenir une attestation de compétence linguistique pour pouvoir s’inscrire.
Très peu d’étudiants étrangers non roumains empruntent cette voie d’accès aux études.

 

Témoignage d'un étudiant

Mehdi, 21 ans, étudiant en 3ème année de médecine à l’université de Cluj Napoca
Je suis arrivé ici après une 1ère année échouée en PACES en France, je sortais d’un bac S. Seule l’université de Cluj m’intéressait. Dans le cursus de médecine enseigné en français, il y a une centaine d’étudiants majoritairement français, ayant le plus souvent échoué en PACES. Pour être accepté, il faut constituer un dossier accompagné de nombreuses pièces administratives en indiquant tous les éléments importants (expériences, stages, études, résultats au bac, …). Les études sont organisées en 2 cycles de 3 ans : le cycle pré-clinique et le cycle clinique, organisés différemment. Le système des crédits européens est appliqué à raison de 30 ECTS par année.

  • le 1er cycle comporte des matières fondamentales, la plupart scientifiques (beaucoup d’anatomie dès la 1ère année, de la biologie cellulaire, de la biophysique, de la biochimie,…) mais aussi des sciences humaines ainsi que des cours d’apprentissage de la langue roumaine (2 puis 3h par semaine). Il faut en effet être capable de mener un entretien médical au chevet d’un patient roumain dans le cadre des cours de sémiologie en 3ème année. Il y a des cours et des travaux pratiques à raison d’environ 30h par semaine, certains cours sont communs avec les étudiants en odontologie en 1ère année. A la fin de chaque année, il faut réaliser un stage d’un mois obligatoire (2 ECTS). L’année est organisée en 2 semestres, à la fin de chacun, des évaluations ont lieu à l’écrit (sous forme de QCM et d’épreuves rédactionnelles) et à l’oral pour les matières correspondant aux TP. Pour les réussir, il faut avoir obtenu la moyenne ; sinon, il y a des épreuves de rattrapage en juillet. Un étudiant auquel il manque plus de 15 ECTS n’est pas admis à passer dans l’année supérieur. A la fin du 1er cycle, il faut avoir obtenu tous ses crédits pour intégrer le 2ème cycle.
  • le 2ème cycle est organisé en modules correspondant aux différentes spécialités médicales. Chacun est constitué différemment en terme de nombre d’heures en fonction du programme mais ils sont obligatoires.
  • Après les 6 ans, 2 possibilités sont offertes : passer l’épreuve nationale classante en France ou l’équivalent de ce concours en Roumanie. Dans les 2 cas, le choix de la spécialité médicale dépend de son classement. Il y a peu de chances de réussir parmi les premiers le concours en France car les études en France suivent une organisation et un programme et  différents et les étudiants roumains n’y sont pas particulièrement préparés. Une autre possibilité existe pour les étudiants non européens.
  • En terme de budget, la scolarité annuelle revient à 5000€, il faut aussi prévoir au moins 250€ par mois pour le logement et la même chose pour les frais du quotidien. Un budget de 500€ mensuels (hors frais de scolarité) est vraiment le minimum pour vivre même si cela dépend vraiment d’un étudiant à l’autre. Il est possible d’obtenir une bourse au mérite à l’université sous forme d’aide forfaitaire, indépendamment de la situation sociale, attribuée à la fin de l’année si on est parmi les 10 meilleurs et qu’on a obtenu plus de 8/10. Cette aide est de 2500€ maximum (pour ceux ayant eu plus de 9,5/10).

 

EGS0419

Print Friendly, PDF & Email