Travailler au pair peut-être un moyen d’approfondir son niveau de langue en travaillant dans une famille, s’occuper d’enfants tout en étant nourri, logé et rémunéré.

Le travail au pair permet à un (une jeune) de s’expatrier dans une famille à l’étranger qui l’accueille temporairement en échange de certaines prestations. Ce séjour est également l’occasion pour le jeune d’un perfectionnement linguistique et d’un enrichissement culturel.
Un accord européen du conseil de l’Europe concernant le placement au pair, daté du 24 novembre 1969, précise les différentes conditions liées au séjour des jeunes au pair dans les pays suivants : le Danemark, l’Espagne, la France, l’Italie, la Norvège, le Luxembourg, l’Allemagne, la Belgique, la Grèce et la Suisse.
Ceci dit, dans tous les pays d’Europe, le séjour au pair est une pratique reconnue, il faut se référer à la législation nationale du pays concerné
Conditions de séjour
  • Toute personne ayant entre 17 et 30 ans peut séjourner au pair dans une famille (une dérogation peut être accordée pour la limite d’âge supérieure).
  • Elle participe aux tâches ménagères et à la garde des enfants
  • Son service ne doit pas excéder 5 heures par jour et 6 jours par semaine (dont au moins un dimanche par mois)
  • Elle doit être nourrie, blanchie et percevoir une rétribution dont la somme est spécifiée dans l’accord écrit et occuper si possible une chambre individuelle
  • Elle a la possibilité de pratiquer librement sa religion
  • Elle bénéficie d’un temps suffisant pour suivre des cours de langue et se perfectionner sur le plan culturel et professionnel
  • Elle bénéficie des prestations sociales assurées par le pays d’accueil en cas de maladie, d’accident et de maternité
Quelques éléments à savoir
 
Avant de s’engager, il est important de connaître certains éléments :
  • Le travail au pair est un vrai travail qui nécessite une vraie disponibilité.
  • Une expérience auprès des enfants est plus que souhaitable.
  • Il ne faut pas perdre de vue le fait que l’on passe beaucoup de temps auprès d’enfants petits, ce qui n’est pas toujours le meilleur moyen de s’améliorer dans la langue du pays
  • La qualité du séjour va beaucoup dépendre des relations qui s’établissent entre la famille et le jeune au pair. Attention aux déception!
  • Une vraie autonomie et des qualités d’adaptation et d’improvisation sont nécessaires
  • L’opportunité d’assister à des cours de langue est souvent possible voire prévue sur place.
  • Nécessité d’un accord écrit entre la famille d’accueil et la personne au pair. Cet accord fixe les droits et les devoirs de la personne travaillant au pair et de la famille d’accueil. Il doit être signé par les deux parties au plus tard ans la première semaine de la personne placée au pair. Un exemplaire est déposé auprès de l’autorité compétente du pays d’accueil ou de l’organisme qu’elle désigne.
Durée du séjour
En principe la durée initiale du séjour au pair n’excède par un an. Cependant, elle peut être prolongée et permettre un séjour de 2 ans au maximum. Pour mettre fin au contrat, pour fautes graves, ou en cas de circonstances exceptionnelles, il faut respecter un préavis de deux semaines.
Passer par un organisme ou non?

Vous avez beaucoup de sites maintenant qui proposent en ligne des offres de travail au pair, vous pouvez répondre directement aux offres, attention dans ce cas il n’y a pas de garde-fou, si ça se passe mal c’est à vos risques et périls ! L’avantage d’un organisme, c’est qu’il présélectionne les familles et connaît les us et coutumes des pays d’accueil, de plus, il y a souvent un correspondant sur place, qui peut vous venir en aide en cas de difficultés, vous proposer éventuellement, dans la mesure du possible une autre famille.
Un organisme au pair sérieux va également vous aider à résoudre les obstacles administratifs à surmonter lorsqu’il s’agit d’obtenir le visa adéquat (visa J-1 aux Etats-Unis par exemple)

Pour plus d’informations
  • L’International Au pair Association a établi un code de conduite pour ses adhérents. Sur ce site vous trouverez la liste par pays des agences et associations qui sont membres
  • Les organismes membres de L’Office national de garantie des séjours et stages linguistiques s’engagent sur les termes du Contrat Qualité qui a été élaboré en collaboration avec deux grandes Fédérations de parents d’élèves, l’UNAPEL et la FCPE. Sur ce site vous avez une base de données répertoriant les organismes qui ont satisfait à cette démarche qualité
  • L’Union Française des Agences au Pair (UFAAP)
  • Le site du club Teli. Ce site vous permettra d’avoir accès à des offres d’emploi en ligne (beaucoup d’offres au pair)  pour une adhésion annuelle assez modique, 40 euros mais surtout au forum des membres qui sont une vraie mine d’informations
  • Le site des jobs d’été en Europe ouvert à partir du mois d’avril
  • Le site du réseau européen pour l’emploi EURES
  • Pour le réseau jeunesse
Print Friendly, PDF & Email