Le système éducatif à Chypre

 

La responsabilité globale, dans le domaine de l’éducation, appartient au Ministère de l’Éducation et de la Culture. La langue d’enseignement est le grec (le turc, dans la partie nord de l’île). La scolarité est obligatoire, de 4 ans 8 mois (atteints au 1er septembre) à 15 ans. Elle est gratuite pour tous les élèves (ressortissants chypriotes, des pays de l’UE ou de pays tiers).

Le système éducatif comprend :

  • L’éducation préscolaire (Prodimotiki ekpaidefsi), qui concerne les enfants de 3 à 6 ans. Elle est dispensée dans des établissements aussi bien publics que privés. La dernière année d’enseignement préscolaire est maintenant devenue obligatoire,
  • Ensuite l’éducation obligatoire est divisée en deux cycles : l’éducation primaire (de 6 à 12 ans) et le « Gymnasia » (de 12 à 15 ans),
  • L’éducation secondaire du deuxième cycle comprend une filière générale (Lykeio) et une filière technique et professionnelle (durée de trois ans),
  • Le niveau tertiaire comprend plusieurs institutions d’enseignement supérieur et l’Université de Chypre.
L'éducation primaire

Elle est gratuite, obligatoire et s’adresse aux enfants de 5 ans 8 mois (atteints au 1er septembre) à 12 ans. L’éducation primaire peut se subdiviser en deux cycles dans les établissements les plus importants. Le premier, « kyklos A », couvre alors les trois premières années et le deuxième, « kyklos B », couvre les trois suivantes.

Les matières principales sont le grec moderne, les mathématiques et les sciences. Des cours d’anglais sont dispensés dès la première année de primaire (deux heures par semaine), ainsi que des cours de religion.

Tous les enfants qui finissent l’éducation primaire reçoivent un certificat de fin d’école primaire (apolytirio). Ce certificat est nécessaire pour s’inscrire au gymnasia.

L'éducation secondaire

En général, l’enseignement secondaire est dispensé dans les écoles publiques, mais on trouve quelques écoles privées. Il y a deux types d’enseignement secondaire :

  • L’enseignement secondaire général qui comprend le premier cycle de l’éducation secondaire (Gymnasia) et le deuxième cycle (Lykeio),
  • L’enseignement technico-professionnel.

Le Gymnasia recouvre les trois premières années (de 12 à 15 ans), essentiellement organisées autour d’un enseignement général. L’apprentissage des langues étrangères et l’initiation aux nouvelles technologies de l’information et de la communication sont des priorités dans le système éducatif chypriote. Ainsi, l’anglais et le français sont des matières obligatoires durant tout ce cycle d’études.

L’éducation obligatoire se termine à la fin du « Gymnasia ». Tous les élèves passent un examen final, interne à l’établissement. Ils se voient délivrer un certificat de fin de « Gymnasia » qui prend en compte les résultats à un examen et une évaluation par contrôle continu.

Ce certificat est nécessaire à l’entrée en deuxième cycle d’enseignement secondaire (général ou technico-professionnel). Ceux qui n’auraient pas eu d’assez bons résultats pour l’obtenir, peuvent suivre une formation en apprentissage ou entrer dans la vie active.

Le Lykeio recouvre les trois dernières années, et concerne les jeunes de 15 à 18 ans. Il prépare les étudiants qui souhaitent continuer leurs études dans l’enseignement supérieur, exercer un métier ou acquérir une spécialisation dans une école technique professionnelle publique ou privée.

Les options et sections proposées :

En première année :

  • Grec ancien/histoire,
  • Mathématiques/physique,
  • Mathématiques/économie,
  • Économie/anglais.

En deuxième et troisième années :

  • Études classiques et humanités,
  • Langues étrangères et études européennes,
  • Sciences, sciences de la vie, technologies de l’information, technologie,
  • Études financières,
  • Commerce et services,
  • Beaux arts.

Le Technike Lykeio, lycée technique, à partir de l’âge de 15 ans, vise à former des techniciens et des professionnels spécialisés. L’enseignement technico-professionnel comprend différentes spécialisations. La filière technique met davantage l’accent sur les mathématiques et la physique, tandis que la filière professionnelle confère plus d’importance à la formation pratique qu’à la formation théorique. Une filière par apprentissage est aussi proposée.

A la fin de l’enseignement secondaire, l’élève passe les examens finals « Pancyprian examinations » organisés par le Ministère de l’Éducation dans des centres d’examens spécifiques. La réussite à ces examens lui permet d’obtenir le certificat «Apolytirio» qui lui ouvre l’accès à l’enseignement supérieur à Chypre ou en Grèce.

La formation professionnelle post-secondaire

Après le lycée, les élèves peuvent poursuivre deux ans de formation dans des Instituts professionnels (Metalykeiaka instituta epaggelmatikis ekpaidefsis kai katartisis – MIEEK), et obtenir une qualification de technicien supérieur avant d’entrer sur le marché du travail ou de continuer leurs études.

Ces Instituts, au nombre de sept, sont de création récente (2012). Dix spécialisations sont proposées, de « l’installation et la maintenance de systèmes photovoltaïques et éoliennes » à « la production de légumes biologiques » ou « l’automatisation industrielle et résidentielle »…

Plus d’informations (en grec).

L'enseignement supérieur

Il est dispensé dans des Universités, ainsi que dans des établissements d’enseignement supérieur non-universitaire (Scholes tritovathmias ekpaidefsis).

Pour plus d’informations consulter la page Euroguidance « Etudier à Chypre« . 

Site utile

Ministère de l’Éducation et de la Culture : www.moec.gov.cy/en

EGM/0118 

 

Print Friendly, PDF & Email