De plus en plus de jeunes se formant en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation), partent pour une période à l’étranger dans le cadre de leur formation en France. La mobilité européenne et internationale n’est pas réservée aux seuls étudiants de l’enseignement supérieur, loin de là !

Pour partir à l’étranger dans le cadre d’une formation en apprentissage, de nombreuses possibilités existent en étant inscrit dans un CFA en France : pas besoin de partir réaliser tout son apprentissage à l’étranger !

Une volonté forte existe, en France et au niveau européen, de développer cette mobilité des alternants. Depuis 2018, le cadre juridique des contrats d’apprentissage et des contrats de professionnalisation a été assoupli, pour faciliter la mobilité à l’étranger des apprentis / contrats de professionnalisation employés en France. Le programme Erasmus + dédie des financements « Erasmus Pro » pour les périodes de mobilité « longues » (plus de trois mois) des apprenants de l’enseignement et la formation professionnelle.

La période de mobilité à l’étranger peut se dérouler dans un centre de formation, une entreprise, ou les deux. Elle peut aussi correspondre à un stage après l’obtention du diplôme, en « post apprentissage ».

La mobilité durant le contrat d’apprentissage est généralement organisée par les Centres de Formation d’Apprentis (CFA). Ceux-ci sont chargés d’encourager la mobilité nationale et internationale des apprentis, avec la nomination de « référents mobilité » spécialisés.

Du fait de la nature de la formation en alternance, basée sur un contrat de travail, l’organisation des mobilités des alternants est différente de celle des publics scolaires et étudiants. Des questions spécifiques se posent : concernant les revenus et la couverture sociale à l’étranger, le lien avec l’employeur en France, les conventions à établir avec le centre de formation et/ou l’entreprise d’accueil à l’étranger, la validation des compétences développées à l’étranger, …

Des intérêts multiples

De plus en plus d’opportunités de partir, et plus longtemps

le cfa au coeur du projet de mobilité

lieu, durée et calendrier de la mobilité

objectifs d’apprentissage, reconnaissance et validation

statut et protection sociale des alternants en mobilité

les financements mobilisables